SÉCURISATION DE LA RUE DU COL DE L’ALPE

UNE ROUTE TRÈS EMPRUNTÉE

Ce tronçon classé route départementale est emprunté par les gens qui montent et descendent de Pré Orcel. En centre village la visibilité est très mauvaise à cause de la combinaison de virages, de croisements et de la pente.

Le Conseil Général nous informe que l’administration ne s’engagera pas à installer des ralentisseurs du fait de la pente trop importante. Par contre si la municipalité souhaite faire des aménagements pour gérer la circulation et sécuriser les riverains, il faut que la route soit rétrocédée à la commune. En échange le Conseil Général prend à sa charge la réfection de l’enrobé de ce tronçon jusqu’au four communal y compris la bande de roulement tout le long de la rue de la Chartreuse. Pour la faisabilité de cette opération le conseil général exige la remise en ordre des alignements des propriétés privées par rapport à la voie publique. Sur ces considérations, la commune décide de réintégrer cette voirie dans son patrimoine. Mais avant la réfection des enrobés il faudra remettre les tampons des regards à la côte, enfouir les réseaux aériens (travaux subventionnés par le SEDI) et vérifier les vannes d’eau du réseau et des abonnés.

Une réflexion a déjà été menée concernant le procédé de sécurisation de la voie :

Les riverains ont fait une pétition en faveur d’un sens unique (montée par la rue de la Chartreuse et descente par la rue du col de l’Alpe) Cette solution semble dangereuse car les automobilistes ayant conscience que personne ne viendra en sens inverse, ils pourraient être tentés d’accélérer et de divaguer sur la voie.

La commune préfère installer des bacs à fleurs en quinconce sur la voirie pour limiter la vitesse et mobiliser l’attention des conducteurs. Ces bacs étant amovibles ils pourront être retirés l’hiver pour ne pas gêner le déneigement. De plus l’aspect décoratif de cette installation participera à l’agrément du village que l’on veut touristique. La subvention demandée pour ces travaux a été acceptée.

Un sens interdit a été instauré sur une partie de la route du col de l’Alpe pour éviter que les véhicules qui descendent de l’Alpe empruntent la portion urbaine sans visibilité. Pour plus de sécurité, les véhicules sont déviés sur la rue de Chartreuse où des ralentisseurs ont été mis en place pour casser la vitesse.

ACHÈVEMENT DES TRAVAUX DE SÉCURISATION ROUTIÈRE

Mise en œuvre de la « pépite » sur la portion urbaine de la rue du Col de l’Alpe :

Afin de délimiter la circulation des véhicules et de sécuriser le cheminement des piétons, des bandes de résine colorée gravillonnées (pépite) ont été mises en œuvre de part et d’autre de la chaussée en enrobé.

Des panneaux pédagogiques indicateurs de vitesse ont été posés au niveau du virage de Vieille Église pour éveiller l’attention des automobilistes et inciter à la prudence.

Ces travaux achèvent le programme de sécurisation routière subventionné par le Conseil Général.

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Internet, des informations peuvent être stokées via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut affecter votre expérience sur notre site Internet et les services que nous proposons.